Musée jurassien des Arts
4, rue Centrale
2740 Moutier
Tél. +41 32 493 36 77
>> Mail
     
 
Horaire d'ouverture
Me: 16 - 20 heures
Je - Di : 14 - 18 heures
 
 
     
 
     
 

André RAMSEYER
(1914 – 2007)

Le Pardon, 1950
Plâtre
No. d'inventaire 294.006

André Ramseyer recourt abondamment à la figure des baigneuses dans les années 1940, comme par exemple dans le bronze de la fontaine du jardin de l'Hôtel DuPeyrou à Neuchâtel. D'inspiration classique, cette sculpture témoigne d'une filiation avec les artistes Aristide Maillol (1861-1944) ou Auguste Rodin (1840-1917). Entre 1946 et 1948, l'artiste traverse une période de questionnement où les tâtonnements et les doutes trahissent sa frustration face à un académisme désuet et un héritage classique suranné. En 1949, André Ramseyer part à Paris avec femme et enfant afin de suivre les cours du maître Ossip Zadkine (1890-1967) à l'Académie de la Grande Chaumière. Cette fructueuse expérience, alliée à la découverte de l'œuvre de Henry Moore (1898-1986) l'année suivante au Kunstmuseum de Berne, mène l'artiste à développer un langage résolument novateur pour finalement trouver sa voie de création.

>> L'intégralité de l'article (PDF)
>> Retour à la liste